AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ψ VERSET #1 : they're everywhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Omni Potentis

" SUPERNATURAL ID CARD "
« Au nom du tout Puissant »

avatar
« Au nom du tout Puissant »



- - M Y - F A T E - -
- - P R O F I L - - ✟ MESSAGES : 1007
✟ ARRIVED ON : 13/08/2012


MessageSujet: Ψ VERSET #1 : they're everywhere   Ven 31 Aoû - 14:20



VERSET #1 : THEY'RE EVERYWHERE
SI VIS PACEM, PARA BELLUM



BUREAU PERSONNEL DE BAALBERITH, 17h • 26 août 2012.
« Je crains, Madame, que la situation soit plus grave que nous ne le pensions..
- Sont-ils si nombreux ?
- Ils sont tous là. Des rigolos en armures au plus discret des médecins. Ils se sont fondus dans notre monde.
- Nous devons donc prendre des dispositions. Préviens les autres. »



Le Prince des Messagers recevait en cette heure la visite de l’un de ses plus hauts gradés, à l’instar de l’Archange de la Communication bien des Marches plus Haut. Melbourne était victime d’un sort étrange, d’une anomalie surnaturelle. Les divinités païennes avaient été libérées, plus fortes, plus dangereuses que jamais, tandis que la ville s’était changée en une sorte de prison pour les créatures les plus diverses et variées : seuls les humains, les psis et les hybrides se promenaient désormais librement. Les ailés étaient coincés. Et ce fait inquiétait particulièrement les supérieurs, persuadés qu’il s’agissait d’un mauvais tour d’un païen se croyant chez lui. Il fallait bien avouer que l’entente n’était pas folichonne entre tout ce beau monde, chacun se battant pour récupérer ce qu’il estimait lui revenir de droit… mais autrefois les légendes restaient des légendes, et ces créatures mythiques ne s’échappaient que des rêves, étaient facilement destructibles. Ce n’était plus le cas. Ensemble ils étaient à présent la plus grande menace que l’univers ait connue. Une menace telle que le monothéisme en serait ébranlé, que les cultures, les civilisations, régresseraient.

SALLE DU CONSEIL ANGELIQUE, 18h • 26 août 2012.
« Quelqu’un sait-il ce qu’il se passe ?
- Un Ange de la Communication est allé enquêter, nous en saurons plus dans quelques minutes.
- Pouvons-nous risquer notre place pour la discrétion ? Il faut éradiquer les intrus !
- Et comment ? Ils sont plus puissants que nous le pensions !
- Croyez-vous qu’une alliance avec Samael serait judicieuse ?
- Il n’est plus Samael, il est Lucifer. Et jamais je ne permettrais à Lucifer d’avoir main mise sur nos sources !
- J’ai un message, de notre Père.. »



Mikael venait d’interrompre le capharnaüm régnant dans la salle du Conseil. Sa voix calme ne se faisait entendre que rarement, mais lorsqu’elle s’élevait, tout un chacun se taisait. Dieu ne s’était pas déplacé, mais Dieu avait une déclaration à faire, et comme à l’accoutumée, il la faisait passer au travers de son Archange le plus proche. Peut-être auraient-ils tous cru à une vilaine farce si l’humeur était à la plaisanterie, mais même Jésus était présent, même le fils délirant du Créateur était sagement à l’écoute. Et ce que Mikael annonça ne laissa entrer qu’un vent glacial dans l’assemblée. Les divinités étaient plus puissantes parce qu’elles étaient désormais aussi réelles que les autres, parce qu’Il en avait décidé ainsi, parce qu’Il était en colère contre ses enfants ayant délaissé son Grand Jeu, même si ce ne fut pas clairement dit. Rien ne leur fut plus précisément expliqué, c’était à eux de comprendre, à eux de faire l’enquête afin de rendre leur Père fier. En bas, c’était la même litanie, et Lucifer n’en avait pas dit plus. La menace ne devait pas être écartée par la force, mais par l’ingéniosité, de quoi bien agacer les guerriers soudain frustrés de ne pouvoir tailler dans le gras.

Sur Terre, l’humanité s’étonnait lentement des nouveaux habitants plutôt décalés de leur chère Melbourne. Certains s’attaquaient aux voitures comme des Moyenâgeux débarqués dans le futur, d’autres s’agaçaient de l’étrange boîte nommée télévision, et les mortels hallucinaient devant les attitudes extravagantes voire plutôt… paranormales. Si ce n’était pas le chaos, c’était l’éveil des conscience, la mise en danger des principes ancestraux préservant l’entente entre les Enfers et le Paradis. Il devenait urgent de dissimuler les erreurs, de replonger les humains dans l’ignorance, et comme rarement, même quelques Psis s’affairaient à calmer l’émoi et l’engouement des journalistes.

© Intrigue rédigée par frozen.delight pour MAGNA VERITAS. Toute reproduction totale ou partielle de cette intrigue rédigée et imaginée par nos soins est interdite.



Revenir en haut Aller en bas
http://magna-veritas.forumactif.com
 

Ψ VERSET #1 : they're everywhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Armageddon , Verset 1 [PV : Mitsu] [Fini]
» VERSET #4 - Before war puts an end to mankind
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGNA VERITAS :: 
— ALL HELL BREAKS LOOSE —
 :: 
You need to know
 :: 
Intrigues
 :: 
VOLUME I
-
ILS SONT ATTENDUS


TRISTAN A. TURNER -
Misha Collins / ANGE DE LA PURIFICATION

AVA M. TAYLOR -
Kristen Dunst / ILLUMINATI

WILLIAM D. FINNIGAN -
Chris Hemsworth / PRINCE DEMON DE LA GUERRE

JACKSON E. WALKER -
Ian Somerhalder / ARCHANGE DE LA PURIFICATION

MEGGAN A. CORNAK -
Evan Rachel Wood / MORRIGANNE - DIEU PAÏEN

SHAYNE P. CARTER -
Jared Padalecki / PSI VENATORES